Aller aux événements de son secteur d’activité ou rester au chaud chez soi ?

Parfois, aller aux événements c’est galvanisant.

Bon même si je ne me laisse pas facilement galvaniser. Mais ça arrive. Quand je suis allée voir Anthony Robbins à Londres en compagnie de Nathalie Cariou. Tout d’abord, j’étais sceptique puis paf ! je me suis laissé emportée par le gars et par l’ambiance.

Parfois, aller aux événements, ça permet de pécho des clients.

Ce fut encore mon cas l’année dernière quand Nicolas Pène m’a invité à la NBS. Évidemment assise dans le fond (un ours je vous dis ! Mais un ours très sociable !). Beh pif paf pouf. 2 personnes du métier fort connues dont je tairais le nom dont un ultra connu sont venus me parler. Ils avaient entendu parlé de mes prouesses par des copains entrepreneurs en commun et paf ! M’ont demandée de bosser avec eux.

Parfois, aller aux événements, ça permet de se montrer donc…

Parfois, aller aux événements, ça permet de ne pas faire ce que l’on a à faire et confondre aller et aux événements et… travailler.

Oui, quelque part, c’est du travail, de la relation publique. Quelque part, c’est juste une fuite vers quelque chose de lumineux qui fait oublier le quelque chose de plus sombre et plus chiant que l’on a à faire.

Parfois, aller aux événements, ça permet d’apprendre des trucs que l’on n’obtient pas ailleurs.

Ça peut venir des gens sur la scène (mais pas souvent me concernant). Ça vient plutôt des coulisses, du backstage. J’adore le backstage. C’est ma place préférée. Ni dans la lumière. Ni dans l’ombre. On voit tout. On entend tout. On rigole avec des supers personnes. On rencontre ceux qui marquent le web ou l’infopreneuriat ou l’entrepreneuriat. Et ceux qui organisent.

Et c’est valable pour tous les secteurs d’activité. C’est dans les coulisses d’un festival que j’ai rencontré Ben Harper. Enfin, qu’IL m’a rencontrée alors que j’écoutais gentiment le concert de K’s Choice et qu’il est venu me taper la discute :).

C’est en coulisse que j’ai rencontré Laurent Chenot, Yannick Alain, Edith Lassiat, Youmna Tarazi et d’autres personnes avec qui j’ai sympathisé et travaillé. C’est aussi en organisant moi-même des événements que j’ai rencontré des personnes formidables. Comme lors des 2 éditions des Leadeuses du Web que j’ai co-organisées. Elles m’ont permis aussi d’augmenter ma visibilité !

Alors ? Aller aux événements de son secteur d’activité ou rester au chaud chez soi ? Vous optez pour quoi ?

Moi, en ce moment, j’opte pour la 2nde solution 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *