Le vide, le néant, l’absence.

Ces mots semblent négatifs, de prime abord, mais en vérité, faire le vide est nécessaire ; faire table rase, pour nettoyer et faire de la place, c’est laisser entrer la nouveauté, le changement.
Il faut qu’il n’y ait plus rien pour pouvoir construire à nouveau.

Il faut faire une croix sur les barrières invisibles, nos croyances limitantes, si profondément ancrées. Cela demande un certain recul, sur soi et une intense volonté de prendre le taureau par les cornes.
Il faut s’accrocher, car en fait, le vide est violent. C’est comme revenir à l’état fœtal, paré pour la naissance, pour une vie nouvelle et pleine d’apprentissages et de renouveau.

Ces êtres « renaissants », prêts à tout remettre en question, à abandonner leur savoir, pour en recevoir un nouveau sont des êtres humains d’exception. Ils cherchent à évoluer, à développer qui ils sont réellement, sous toutes les couches enfilées par leurs parcours.
Trop souvent, les humains ont peur du vide. Nombreux sont ceux qui ont peur, de ne plus rien avoir à quoi se raccrocher. Mais la chute est tellement vivifiante, c’est tellement bon de revenir à zéro, pour repartir de plus belle.

Et vous, êtes-vous prêts à repartir de zéro pour construire votre nouveau « vous » ❓

📢 Le vide vous veut du bien !

Plutôt dans la team :
✅ On s’accroche et on ne laisse rien dépasser.
Ou plutôt :
✅ On envoie tout au néant et on repart à zéro.

💬 Raconte-nous ! ⬇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *